« Ton site est sympa mais mes enfants ne mangeront jamais ça! »

Depuis que j’ai lancé mon site, j’ai souvent été confrontée à ce type de remarques de la part de mes amis. « Mes enfants n’aiment pas ci, mes enfants n’aiment pas ça »… Et s’ils viennent à la maison leurs parents me conseillent de leur faire des pâtes ou de la pizza (sans oublier le ketchup).

Du coup ce mois-ci j’ai eu envie de vous présenter un livre que m’avait offert ma maman quand j’ai eu mes enfants.

 

Un livre que je n’ai pas lu tout de suite

 

Au départ, ce livre je ne l’ai pas lu car j’étais trop occupée par toutes mes lectures professionnelles sur « l’expérience client ». Du coup l’expérience alimentaire de mes enfants passait à la trappe. Je n’y réfléchissais pas, je cuisinais toujours les mêmes choses…

Quand les enfants n’aimaient pas quelque chose pour ne pas me casser la tête, je le supprimais des menus. Les légumes étaient peu variés et se limitaient pas mal aux carottes, brocolis et champignons. Pas d’oignon, d’ail, d’échalote ou d’herbes fraîches c’était trop long à préparer et une fois sur deux cela finissait par pourrir dans le frigo!

Lorsque j’ai décidé de changer notre régime alimentaire suite à ma maladie ma fille avait 5 ans et était encore très ouverte mais mon fils en avait 7 et il avait déjà pris, par ma faute, plusieurs mauvaises habitudes alimentaires.

Aussi quand j’ai commencé à cuisiner des choses nouvelles, j’étais souvent confrontée à « non j’aime pas/ j’en veux pas/j’ai pas faim » avant même qu’il n’y ait goûté. Ensuite il décortiquait le plat avec son couteau et me demandait ce qu’il y avait dedans. Bien entendu il y avait toujours quelque chose qui n’allait pas  » j’aime pas les oignons, il y a des petits bouts d’herbe, c’est quoi ces bouts de champignons, pourquoi le riz est noir, pourquoi les pâtes sont pas blanches… »…

Du coup j’ai ressorti le livre Mon enfant mange de tout de Marie-Claire Thareau-Dupire et cela m’a beaucoup aidé! J’ai réussi progressivement à lui redonner les bons repères alimentaires et aujourd’hui Arthur mange pratiquement de tout, avec plaisir !

 

 

Si on laissait faire son enfant, il ne se nourrirait que de pâtes au fromage, de jambon et de Nutella !

 

C’est à nous parents de profiter des différentes périodes d’apprentissage de l’enfant pour développer ses goûts, pour lui apprendre à bien manger, à être ouvert, à essayer… De 2 à 10 ans c’est idéal : c’est la période des apprentissage conscients.

Marie-Claire Thareau-Dupire nous explique comment, au même titre que le language, le goût et les repères alimentaires s’apprennent au quotidien.

Elle nous rappelle pourquoi il est important de manger sainement et que cela n’est pas antinomique avec la notion de plaisir. Marie-Claire souligne l’importance des parents et des grands parents dans l’acquisition des bons repères alimentaires.

Elle nous explique quelles sont les particularités de l’alimentation des 2-10 ans. Enfin elle nous parle du problème grandissant de l’obésité infantile liée à l’évolution de l’alimentation et du style de vie des gens.

 

« Je n’en veux pas » ! ou la néophobie

La néophobie (peur des aliments nouveaux) est un problème grandissant. Je l’observe beaucoup quand j’ai les enfants d’amis qui viennent manger à la maison et que je leur propose un plat qu’ils ne connaissent pas.

Marie-Claire Thareau-Dupire nous explique pourquoi ce phénomène, que vous avez également du constater, est en plein développement. Elle nous explique comment contourner ces situations de blocage. Elle nous rappelle qu’il faut parfois goûter un aliment de multiples fois avant de l’apprécier (cela peut prendre entre 15 et 20 fois avant qu’un enfant n’aime un aliment ou ne le goûte avec plaisir). Il ne faut pas se décourager mais persévérer sans braquer l’enfant ! L’alimentation doit rester un plaisir.

Elle nous donne des trucs et illustre ses propos avec beaucoup d’exemple concrets auxquels elle a été confrontés. Vous découvrirez les histoires de Clara, Philippine, Édith, Thomas, Pablo…

 

Comment bien nourrir un enfant entre 2 et 10 ans ?

Marie-Claire Thareau-Dupire nous partage des recettes. Mais elle nous explique surtout combien il est important d’impliquer l’enfant : lui raconter l’histoire des aliments, l’amuser, le faire participer, cuisiner avec lui. On ne le dira jamais assez : l’alimentation est un apprentissage comme le reste.

Elle nous donne des conseils pour varier l’alimentation de nos enfants au fil des saisons afin de ne pas tomber dans la monotonie alimentaire. Elle propose 120 recettes faciles que ce soit pour le petit déjeuner, le repas du midi ou celui du soir. On trouve également des conseils sur les ustensiles à utiliser et les cuissons à privilégier….

Si j’avais pris le temps de lire ce livre quand mon enfant avait 3 ans cela m’aurait simplifié la vie. J’aurais éviter bien des erreurs !

En conclusion je conseille aux jeunes mamans de le lire car il donne vraiment les bases pour que votre enfant soit bien nourri et devienne un adulte mince et en bonne santé !

 

Print Friendly, PDF & Email

Pin It on Pinterest

Share This