Nouvelle rubrique ” le livre du mois”

Cette année, j’ai décidé de vous proposer tous les mois, un livre, pour vous ou pour vos enfants, qui m’a particulièrement intéressée, touchée ou interpellée. N’hésitez pas à me faire des suggestions ou des commentaires ! Merci.


Les 4 saisons de la bonne humeur

Auteur : Pr Michel Lejoyeux (un nom approprié !)

 

« Quand on s’entraine à sourire dans la vie, la vie nous sourit »

 

Comment faire le plein d’optimisme et d’énergie saison après saison ? car selon les saisons, les expériences de bonne humeur ne sont pas les mêmes…

Grâce à des techniques naturelles, sans danger, facile à appliquer, le professeur Lejoyeux, nous donne des conseils  qui révolutionnent en douceur la chimie de notre cerveau, l’état physiologique de notre corps, améliorent notre santé et booste notre sérotonine (hormone de la bonne humeur).

Au programme : plats anti-déprime, bouger intelligemment, booster votre cerveau, développer vos émotions positives, écouter des musiques stimulantes…

Pour chacune des saisons, le docteur Lejoyeux commence par dresser la liste des aliments les plus utiles pour combattre le vague à l’âme et les émotions tristes. Car il semblerait que la molécule clef de la bonne humeur provienne de notre intestin et donc de nos aliments

 

Résumé pour l’hiver en 10 points :  Lisez cette « ordonnance » de bonne humeur !

1- Vitamine D 

Les os en ont besoin mais aussi le cerveau. Comme cette vitamine provient de l’alimentation et de l’exposition de notre peau au soleil, nous en manquons fréquemment l’hiver. La vitamine D influence le cerveau et sa capacité à transmettre des émotions : si on en manque le risque de déprime augmente. 49% des femmes et 36% des hommes auraient besoin de plus de vitamines D pour passer un hiver en pleine forme et de bonne humeur.

Quelques aliments riches en vitamines D :

  • Les maquereaux et les sardines à l’huile
  • Les œufs
  • Les rognon
  • Le foie

Personnellement je prends aussi des suppléments d’octobre à mai et j’en donne aux enfants

2- Confectionner son pain anti-déprime

Une activité inhabituelle à tester en famille un dimanche… je ne l’ai pas encore fait mais c’est au programme

3- Les cornichons et la choucroute

Des aliments qui stimulent la flore intestinale ! à mon grand dam (étant à moitié Alsacienne) mes enfants ne raffolent pas de choucroute par contre ils adorent les cornichons. Je les prépare en entrée, coupés dans des salades, ou plus rarement dans un sandwich dinde-cornichon par exemple.

4- Le thé noir

La potion magique chinoise : 3 tasses par jour pour augmenter la sérotonine et la dopamine !

5- Les omégas 3

Plus on consomme de poisson et d’huile de foie de morue, moins on ressent la déprime hivernale. Personnellement j’utilise plus d’huile de colza/canola pendant l’hiver car c’est l’huile la plus riche en oméga 3.

6- Faire évoluer son style de vie 

  • Arrêter de fumer pour relancer ses antidépresseurs naturels
  • 6 minutes de marche rapide par jour et idéalement des séances d’une heure d’exercice physique 3 fois par semaine
  • une heure de lumière forte, naturelle ou artificielle par jour pour fabriquer la sérotonine (hormone de la bonne humeur)
  • le miracle du nexting ou plus simplement rêvez, faites des projets
  • dessinez pour activer l’action anti-déprime de l’art. J’ai recommencé à dessiner de temps en temps avec les enfants et il est vrai que c’est très relaxant… il faut juste trouver le temps de le faire.
  • socialiser car les relations sociales sont tellement importantes pour le cerveau que l’on voit les neurones se transformer quand on rencontre des amis !

7- Le rire

Le rire est un coup de tonnerre cérébral qui libère les neuromédiateurs porteur de la bonne humeur. Le docteur Lejoyeux conseille de tenir un petit carnet dans lequel on note tout ce qui nous fait rire tout au long de l’année.

8- Ne pas s’ennuyer

L’hiver on se protège du froid mais pas de l’ennui, or l’ennui amène la déprime… profiter de l’hiver pour découvrir des livres nouveaux, des films stimulants… profitez-en pour inviter des amis, faire des fêtes…

9- L’effet coquelicot au musée

Passer 5 à 10 minutes par jour devant  un tableau en commençant par Les coquelicots de Monet, en écoutant par exemple les Gymnopédies pour piano seul d’Erik Satie nous permettrait d’expérimenter un lâcher prise. Cela nous apporterait une meilleure santé physique et une cerveau en meilleure forme plus réactif et performant !

10- La musique antidéprime 

La musique comme traitement des l’âme et du corps. Constituez-vous un catalogue de compositeurs dont les musiques vous stimulent et vous mettent de bonne humeur et écoutez les régulièrement. Vous trouverez quelques recommandations page 85 de musiques considérées comme Rapide et euphorisante (ex  : Corona Rythm of the night), Calme et euphorisante (ex :  Moriarty  Jimmy) ou Incitant à la méditation (ex Gabriel Fauré  Requiem)

 

En conclusion 

J’adore ce livre, car contrairement à beaucoup, il ne se focalise pas sur un seul sujet (la nourriture, la méditation, l’exercice physique…) mais a une approche globale, originale et parfois surprenante 🙂 En tout cas il incite à la réflexion, à la remise en question et donne beaucoup d’idées créatives. Enfin il est organisé par saison et propose un programme spécifique pour le printemps, l’été, l’automne ou l’hiver. Vous pouvez donc le lire de manière segmenté selon la saison dans laquelle nous nous trouvons et tester les conseils qui vous sont proposés!

Bonne lecture !  

 

 

 

Pin It on Pinterest

Share This