Comme vous le savez l’agriculture a considérablement évolué ces dernières années : les pesticides sont utilisés en quantité considérable par l’agriculture intensive mais aussi souvent par les petits agriculteurs qui doivent maximiser leur production (de nombreux cas d’intoxication aiguë aux pesticides, parfois mortels, ont été décelés en milieu agricole, où l’exposition aux pesticides est la plus importante). Or les pesticides sont un véritable poison…

En effet les pesticides font partie des grands ennemis de notre santé et sont au coeur de l’actualité cette année !

1-Pesticides : l’ennemi caché…

Souvent quand on fait ses courses on n’y pense pas... Moi par exemple, même si je privilégie les produits bio, parfois je les trouve outrageusement chers et du coup je me rabats sur des fruits ou légumes ‘standards’ sans vraiment penser aux conséquences.

Or il est maintenant démontré que même avec une faible exposition, les pesticides peuvent avoir de graves conséquences sur l’organisme  :
infertilité masculine
– 
cancers
– 
atteinte grave des fœtus ( Les pesticides peuvent en effet provoquer des avortements spontanés ou de graves malformations fœtales)
– effets sur le système nerveux
– effets sur le système hormonal
– irritations de la la peau, des yeux et des poumons.

Or les pesticides se retrouvent sur la plupart des fruits et légumes que nous mangeons !

2- Connaissez-vous les fruits les légumes les plus pollués? 

Chaque année dans le monde des études sur les polluants sont menées et qu’il s’agisse de l’Inserm en France, de l’EWG ou États Unis ou de l’association Pesticides Action Network PanEurope, elles vont toutes dans le même sens : les pesticides sont partout et si les places des fruits et légumes varient dans le classement on retrouve toujours les mêmes dans le top 15 :

  • pomme – pêche – poire – raisin – fraise – cerise – nectarine
  • carotte – celeri – poivron  – tomate ( &tomate cerise)
  • pommes de terre – choux – épinard – laitue

Si cela vous intéresse vous pouvez regarder  le reste du classement 2016 réalisé par EWG des 50 fruits les légumes du plus pollué au moins pollué.

3- Que faire si on n’a pas les moyens de tout acheter bio?

Idéalement un bon moyen de se protéger des pesticides est d’acheter des fruits et légumes bio (mais là encore il faut se méfier car la certification « Bio » n’est pas la même dans tous les pays). Alors que faire ?

L’épluchage : NON

Éplucher les fruits et légumes réduit les risques d’exposition aux pesticides mais cela retire également aux aliments beaucoup de vertus nutritionnelles contenu dans leur peau.

Le rinçage : OUI mais…

Rincer un aliment à l’eau n’est pas suffisant mais nettoyer les fruits et légumes avec du bicarbonate éliminerait 96% des traces de pesticides accumulés dessus selon des chercheurs de l’université du Massachussetts (États Unis).

  • avec du bicarbonate de soude : plonger les fruits et légumes que vous allez consommer dans une bassine remplie d’eau et diluer deux- trois cuillère de bicarbonate de soude. Bien frotter les aliments avec vos mains, les laisser tremper quelques minutes puis les rincer : ils sont prêts!
  • avec un vaporisateur : quand je suis pressée ou que je n’ai qu’un fruit à laver, une pomme par exemple, j’utilise Le savon à vaporiser pour fruits et légumes de Nature clean qui est 00,9% naturel et qui est censé enlever les pesticides, la cire, la saleté et les résidus chimiques se trouvant sur la surface des aliments.

4- Les 2 erreurs à éviter :

  • laver vos fruits et légumes quand vous êtes prêts à les consommer et non pas à l’avance
  • laver les fruits et légumes avant de les couper car (1) si on coupe un fruit avant de l’avoir lavé, les pesticides se trouvant à la surface vont automatiquement se retrouver en contact avec la pulpe du fruit et (2) si on coupe et on lave ensuite, on va perdre une grande partie des nutriments hydrosolubles du fruit ou du légume.

5- Les enfants : une sensibilité accrue aux pesticides

Les enfants sont particulièrement sensibles aux effet des pesticides. En effet ils sont plus fragiles face aux polluants chimiques, leur organisme en pleine formation, est sujet à de plus nombreuses perturbations que celui de l’adulte. Il faut donc être particulièrement vigilant quand nous préparons des fruits et légumes pour nos enfants !

En conclusion  : en prenant le temps de laver correctement ses fruits et légumes avec du bicarbonate,  on peut espérer enlever entre 70 et 90% des pesticides; ca vaut le coup de prendre cela au sérieux pour éviter à vos enfants de consommer des toxines qui pourraient les affecter tout au long de leur vie future !

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Pin It on Pinterest

Share This