Quand on est une maman, on doit souvent planifier, organiser, prévoir (surtout les recettes) pour éviter de se retrouver sous l’eau.

Et bien en novembre, pour moi rien ne s’est passé comme prévu. Mais les recettes sont enfin disponibles et voici 3 enseignements que j’en ai tirés :

1- Super boîte à lunch… aussi pour les papas

Si on dit que les femmes sont imprévisibles… les hommes ne sont par en reste.

“Est-ce que moi aussi je peux avoir une boîte à lunch santé”? est la question que m’a posée mon mari un matin alors que je remplissais les thermos des enfants avec la soupe de lentilles vertes. Cela faisait des mois que j’essayais avec persévérance de le convaincre d’adopter mes boîtes à lunch sans grand succès “c’est pour les enfants”, “je préfère aller prendre l’air”, “j’arrive à trouver des plats sains au food court”….

J’avais donc laissé tombé mais à force de “goûter” les boîtes à lunch des enfants associé à la lassitude des repas répétitifs du food-court, mon cher et tendre a changé d’avis et…. soudain alors que toutes mes recettes sont faites pour 2 thermos… il m’en demande une grosse 3ème…..!!  Petite victoire pour moi mais qui m’a obligée à changer mes quantités…

Donc en novembre les quantités des recettes ne sont donc plus pour 2 thermos mais pour 4!

2- Les problèmes matériels sont ennuyeux mais … pas catastrophiques

J’étais à l’hôpital pour un examen de contrôle,dans une salle d’attente glauque au sous sol.. j’avais pris mon ordinateur car en général l’attente est très longue… tout allait bien mais j’étais stressée et soudain en buvant les 1,5 litres d’eau que l’on doit boire avant l’examen je me suis mise à trembler …et ‘splash’ j’ai renversé de l’eau sur le clavier de mon Mac flambant neuf …qui s’est immédiatement rebellé en devant incontrôlable… j’étais catastrophée

Le lendemain j’ai foncé à l’apple store.. et là on m’a annonce 15 jours pour la réparation (sans compter le coût exorbitant de la réparation)! Comment allais-je faire pour vivre 15 jours sans mon ordinateur.… impossible dans la société actuelle…et puis finalement j’ai réalisé que la vraie catastrophe aurait été de mauvais résultats des examens médicaux… car là je n’aurais rien pu faire tandis que pour l’ordinateur, oui, c’était embêtant, frustrant, énervant voir exaspérant mais en cherchant un peu j’ai trouvé des solutions temporaires (ceci dit je vous conseille quand même de faire régulièrement un back up de votre disque dur)…

Comme m’a dit mon fils avec son bon sens désarmant… “T’en fait pas maman, c’est pas si grave c’est qu’un ordinateur”.. phrase que je me promets de lui resservir quand sa PS4 sera en rad 🙂

Bref tout ceci explique  ce qui explique aussi le petit retard que j’ai dans la diffusion des recettes de novembre… 

3- Attention au blues de l’automne !

Avec le froid, la grisaille, les jours qui raccourcissent, novembre peut parfois nous donner un petit coup au moral.

J’ai découvert  récemment avec surprise, qu’il pouvait y avoir un lien entre bonne humeur et… régime alimentaire. En effet deux cent ouvriers japonais ont participé à une enquête sur le lien entre bonne humeur et régime alimentaire. Et bien l’alimentation des japonais gais était différente de celle des japonais tristes 🙂

Les japonais de bonne humeur mangeaient plus et plus souvent : des champignons (type shiitake – voir la recette des perles de couscous aux shiitake), des algues, des dérivés du soja (lait, sauce…), des pommes de terre et des fruits (et de manière surprenante, très peu de riz). Du coup je vous conseille de lire Les 4 saisons de la bonne humeur du Professeur Michel Joyeux pour faire, saison après saison, le plein d’optimisme et d’énergie entre autre grâce à l’alimentation!

Pour conclure, j’espère  que vos enfants (et votre mari 🙂 aimeront les recettes du mois et  qu’elles contribueront au tonus et à la bonne humeur de la famille :-).

N’hésitez pas à les partager à vos amis cela m’encourage et me fait toujours extrêmement plaisir!

 

Pin It on Pinterest

Share This